• Pointless and silent witness...

    J'écoute les nouvelles d'Euronews. Cinquante cinq mille réfugiés syriens survivent dans des camps sordides; le Mali a basculé dans le chaos jihadiste; la Grèce s'enfonce, telle une Atlantide ruinée; les services publics espagnols n'ont plus de budget...

    Je continue?

    Scandale éditorial? Apple est-il coupable d'entente sur les prix des ebooks? Airbus signe un contrat de plus de 2 milliards avec Garuda, en Indonésie...

    Ok, l'argent va à l'argent. Mais ce genre de clichés ne modifie pas les échelles de valeur essentielles. Et je ne parle pas de Justice, la si mal nommée...

    Pauvre espèce décadente, l'humanité est bousculée, triturée, malmenée par les élites au pouvoir. Elle est cristallisée dans une gangue d'ignorance où prédominent arrogance et apparence. Plus que jamais, l'individu est réduit à la plus simple expression de l'utilité. Quantité négligeable, il doit produire de la valeur ajoutée ou ne pas être.

    C'est ainsi que l'esclavage connait de beaux jours, que les religieux ne prônent plus l'amour mais la guerre, que l'on officialise les moyens de "déséduquer" afin de maintenir dans l'ignorance, que l'on n'a même plus la décence ou la pudeur de masquer les inégalités...

    Droits de l'homme? Oui, peut-être... Mais les hommes profitant de ces droits forment une liste bien courte. Tous les autres n'étant que des utilités, sont négligeables. On les recycle jusqu'à épuisement de la matière première puis on les détruit.

    Il est six heures du matin, je voulais expliquer ici mon désarroi, ma déception, mes désillusions et la douleur que j'ai là, dans mon ventre, suite au rachat de l'éditeur avec qui j'avais signé un contrat pour Némo. Je ne corresponds plus à la ligne éditoriale du nouveau chef des opérations... Ou ce que j'écris n'est pas assez bon pour lui... Qui sait?

    Pas un mot. Juste un message laconique envoyé en série à tous les auteurs pour leur annoncer la nouvelle. On ne va tout de même pas prendre la peine de perdre du temps en explications avec des auteurs dont on rompt les contrats sans autre forme de procès! Qu'ils aillent se faire voir ailleurs...

    Aussi, je ne sais pas. J'ai honte de vivre si douloureusement le fait d'avoir été trahie, abandonnée, jetée, éjectée, lorsque j'ai encore et encore devant les yeux la désespérante actualité mondiale, sociale, financière, intellectuelle.

    Ma petite personne ne mérite pas tant de complaintes. Mais je hais le fatalisme, je hais cette culture du "Il y a pire que notre situation. Contentons-nous de ce que l'on a", car c'est ça qui nous maintient dans une acceptation qui détruit, puisqu'elle ne construit pas.

    Des amis, des gens que j'aime et qui sont très gentils m'encouragent à continuer. Continuer à écrire. Mais j'ai le sentiment de ne rien faire qui soit "utile".

    Voilà. Je suis un peu perdue. Je ne sais plus grand'chose... J'ai cette horrible impression d'être spectateur et témoin silencieux et inutile... 

    J'ai besoin d'aide et de support, sincère et constructif, j'ai plus que jamais besoin de vos avis...

    « Extrait du journal de Lola - 14 février. »

  • Commentaires

    4
    nemovogt Profil de nemovogt
    Vendredi 7 Septembre 2012 à 21:54

    Merci ma Sabine! Tu es un amour! 

    3
    Vendredi 13 Avril 2012 à 08:14

    Voilà, c'est LA ligne à suivre ! Et je suis là pour t'épauler si tu as besoin...

    2
    nemovogt Profil de nemovogt
    Vendredi 13 Avril 2012 à 06:53

    Merci Sabine! Je reprends mon plan initial : je vais le faire moi-même. J'ai travaillé surr lz mise en page de Némo I, je veux y retravailler, je vais appliquer les mêmes méthodes à Némo II, peut-être continuer Lola...


    Voilà. Il n'y a plus qu'à...

    1
    Jeudi 12 Avril 2012 à 17:08

    Oui c'est démoralisant de se "faire jeter" comme ça, mais dis-toi qu'il vaut mieux que ce soit maintenant qu'une fois que ton livre aurait été sorti...

    Reprends espoir, ton livre vivra, nous en parlerons très très prochainement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :